13-12 – Les Lumières de Ste Lucie

Depuis la création du calendrier grégorien, à la fin du XVIème siècle, Sainte Lucie se fête le 13 décembre. 
Mais cela n’a pas toujours été le cas !
En effet, Ste Lucie, Martyre chrétienne, née en Sicile au IIIème siècle fut d’abord fêtée le jour du Solstice d’Hiver selon l’ancien calendrier Julien.  
Pour preuve, le petit proverbe de Ste Lucie (appelée aussi Ste Luce) :

“A la Ste Luce, le jour avance d’un saut de puce” 

Ce qui était vrai pour le calendrier Julien (puisque Lucie marquait le solstice donc le rallongement des jours) ne l’est plus aujourd’hui mais la symbolique de Lumière gagnant peu à peu la bataille sur les plus longues nuits de l’hiver est toujours présente.

La Légende

Jeune fille de noble famille, Lucie vivait à Syracuse, en Sicile à la toute fin du IIIème siècle. Ayant été exaucée de ses prières pour la guérison de sa mère, Lucie décida de distribuer sa fortune et de se consacrer aux pauvres. Mais son fiancé ne l’entendait pas de cette oreille.
Lucie lui aurait alors demandé pourquoi il tenait tant à elle ?
Ce dernier lui répondant : « Vos yeux ! » elle les aurait alors arracher pour  les lui offrit et ainsi se libérer des ces fiançailles.
Devant tant de dévots sacrifices, La vierge Marie rendit la vue à Lucie, avec des yeux encore plus beaux !

A l’époque, les chrétiens se cachaient dans les grottes pour prier, ils étaient en permanence persécutés. La nuit, Lucie leur apportait de la nourriture. Ayant besoin de ses 2 mains pour transporter mets et boissons, elle se coiffait d’une couronne de bougies allumées pour éclairer son chemin et garder les mains libres…. Finalement, son fiancé éconduit la dénonça aux autorités comme chrétienne et le consul ordonna de l’égorger : un coup d’épée lui trancha la gorge.

La “Ste Lucie” dans les pays du Nord

La tradition est encore très présente dans les pays nordique : Ste Lucie inaugurant la période des fêtes et marquant la victoire de la lumière sur les ténèbres.
Pour illuminer les longues nuits et se protéger des esprits malins, les Scandinaves choisissent une adolescente pour symboliser sainte Lucie, la porteuse de la lumière. On la coiffe d’une couronne de bougies qui rappelle l’action de la jeune martyre.
Sainte Lucie est fêtée le matin dans toutes les familles et chaque entreprise, école ou ville choisit sa propre Lucie, qui vêtue d’une longue robe blanche ceinturée de rouge et coiffée d’une couronne garnie de bougies, apporte sur un plateau, le café et les brioches au safran, les fameuses « lussebullar ».
Aujourd’hui, c’est souvent le 12 au soir que « Lucie » accompagnée de ses demoiselles d’honneur, une bougie à la main et de garçons coiffés d’un chapeau conique garni d’étoiles, tous vêtus de blanc, visitent les maisons de retraite, les hôpitaux, ou même les supermarchés pour distribuer des pains au safran ou des biscuits au gingembre tout en entonnant des chants de Noël.

..¸ ¸.☆.。.:*・°☆.。.:*・°☆.。.:*・°☆. ¸ ¸..


..¸ ¸.☆.。.:*・°☆.。.:*・°☆.。.:*・°☆. ¸ ¸..
☆ Véronique ☽O☾ Parole de Sorcière ☆

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à partager.
Vous pouvez commenter, liker, épingler, questionner …
et pensez à vous abonner pour ne rien perdre des publications suivantes

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s