Rituel de Samhain : La levée du voile

cristian-grecu-264974-1280x640

En langue Gaélique, le mot “Samhuinn” signifie “Extrémité de l’été”.
Pour les Celtes, seules 2 saisons cohabitaient : Une représentant la lumière et l’autre… l’obscurité, la nuit de Samhain symbolisant la Porte à franchir entre la saison claire et la saison sombre.

Ce jour-là, le Dieu lumineux (le Roi Chêne) meurt laissant la place à son aspect sombre (le Roi Houx)

C’est alors que le voile entre notre monde et le monde des esprits est le plus mince, permettant aux défunts et aux guides spirituels de se manifester plus facilement parmi nous. C’est un temps de leur rendre hommage.

On allumera alors des bougies aux fenêtres symbolisant le côté clair du Dieu, qui repose désormais en gestation dans le ventre de la Déesse (la Terre-Mère), préparant sa renaissance… Lumières qui guideront les âmes dans l’obscurité, leur montrant la voie
vers la terre de l’immortalité. . . le Royaume d’Avalon.

Jamais dans l’année la magie n’atteint une puissance telle que cette nuit-là (Et il n’est pas rare de recevoir de nouveaux pouvoirs à cette occasion.)


Rituel de la Nuit de Samhain

Matériel :

– Décoration de l’autel (fleurs et fruits de saison, des photos de vos êtres chers disparus, votre boite aux ancêtres, etc…)
– Nappe noire
– Bougies d’autel noire, oranges et Or
– 1 petite bougie chauffe-plat et 1 recipient résistant au feu (votre chaudron)
– Encens de Samhain (ou Myrrhe + 2 herbes que vous aurez choisi
entre Laurier noble, Lavande, Aiguilles de pin, Bois de santal  et Menthe verte)
– 1 feuille de papier – 1 stylo
– 1 Pomme coupée en 2 horizontalement pour faire apparaître l’étoile en sont cœur.


* Nota : Vous devrez avant ce rituel avoir nettoyé ( (balayez dans le sens inverse des aiguilles d’une montre en partant de la porte de la pièce vers la droite) et purifié le lieu où vous officierez.
Vous devrez également vous êtes purifié vous-même et avoir revêtu des vêtements propres *

  • Préparez et décorez l’autel, face à l’Ouest où se trouve la porte entre les mondes.
    Projetez le cercle pour créer votre espace sacré (Si vous ne savez pas le faire, alors tracez sur le sol un cercle de gros sel qui devra englober votre autel et vous-même.
    N’oubliez aucun accessoire ou matériel utile pendant le rituel car vous ne devrez rompre le cercle qu’une fois le rituel fini.)
  • Une fois tout en place, allumez votre charbon ardent et  prenez quelques minutes au centre du cercle pour vous recentrer et faire le calme en vous… appelez les souvenirs des êtres qui vous sont chers et qui sont de l’autre coté du voile.
    Puis allumez vos bougies d’autel et mettez à brûler un peu d’encens.
  • Prenez votre papier et écrivez tout ce que vous désirez voir changer dans votre vie (mauvaises habitudes, colère envers une personne, la maladie, personnes que vous voulez voir s’éloigner, amour perdu… bref tout ce que vous voulez bannir !)
  • Une fois fait, levez  les mains (paumes vers le haut) et dites :

« En cette nuit de Samhain, je souligne ton passage,
du couchant au Pays de l’éternelle jeunesse, Roi Soleil.
Je souligne aussi la disparition de ceux qui nous ont procédés
et de ceux qui nous suivront dans la mort.
Gracieuse Déesse, Divine Mère, toi qui enfantes ce qui est déchu,
Rappelle-moi chaque jour que, dans l’obscurité la plus profonde,
brillera toujours ta lumière éclatante. »

Invocation de la déesse :

« Sombre Mère, Souveraine de la Nuit, Déesse de la mort et de la renaissance.
Entends et vois ton enfant en cette nuit qui te célèbre toi et ton royaume.
Je me tiens humblement devant toi demandant ta bénédiction et tes faveurs,
Lève en cet instant le voile entre les mondes pour que rien ne les séparent,
Et que je puisse rendre hommage à ceux qui ne sont plus. »

Invocation du dieu :

« Sombre Père, époux de la Ténébreuse, Seigneur de l’Autre Monde.
Entends et vois ton enfant en cette nuit qui te célèbre toi et ton royaume.
Je me tiens humblement devant toi demandant ta bénédiction et tes faveurs
En cet instant, monte la garde tandis que se lève le voile entre les mondes,
Et protège ceux qui ne sont plus lors de leur voyage. »

 

  • Prenez une moitié de pomme, symbole du savoir des mystères cachés et mangez-en un morceau… prenez le temps d’observer vos ressentis.
    Prenez votre chaudron (ou le récipient que vous avez prévu pour le feu), déposez-y votre petite bougie et allumez-la.
    Prenez votre papier et en regardant la flamme, prononcez :

« Ô Sagesse de la lune décroissante,
Déesse de la nuit,
je bâtis ce feu dans ton chaudron
pour transformer ce qui me hante.
Que soient inversées les énergies :
De la noirceur à la lumière!
Du mal au bien!
De la mort à la vie! »

  • Enflammez le morceau de papier à la flamme de la bougie et déposez-le dans le chaudron. Pendant qu’il se consume, visualisez tous vos maux vous quitter emportés par la fumée.
  • Il est temps maintenant de dire aux êtres chers disparus combien vous les aimez
    Le temps d’honorer leur mémoire (laissez parlez votre cœur)
    Prenez tout le temps qu’il vous faut… il n’y a aucune limite…
    Vous pouvez également faire brûler une bougie blanche pour chaque être disparu.
  • Lorsque vous vous sentirez prêt, remerciez la Déesse et le Dieu.
    Éteignez les bougies et effacer le cercle puis renvoyez les énergies en prononçant :

“Je dissous à présent les limites du cercle sacré,
les énergies sont libérées et se dissipent enfin…
Elle retournent à la Terre ou à l’Ether d’où elles proviennent…
Que leur but soit atteint et leur magie sans fin…
Mais que ne nuisent à personne cet enchantement,
Ni à travers l’espace, Ni à travers le temps…
Awen”

Enterrez en offrande la pomme dans votre jardin (ou dans la Nature) avant la prochaine nouvelle lune.


Lors de ce rituel, vous pouvez ouvrir la porte de l’ouest, bannissant les limites entre les mondes des vivants et des morts. J’ai sciemment donné un rituel ne faisant que “soulever le voile” et non “ouvrir la porte de l’ouest” Il s’agit de rencontrer les Ancêtres, de s’ouvrir à leur mémoire, à leur sagesse et à leur amour… et de leur dire combien nous les honorons, les respectons et les aimons.
Pour ouvrir la porte, il vous faudra en invoquer le gardien et tracez dans l’air, face à l’ouest, un pentagramme d’invocation avec son aide et sa protection.

Mais Attention ! Cette ouverture n’est pas sans danger !!!… et je vous la déconseille vivement si vous ne l’avez jamais pratiqué !
Mieux vaut alors laisser les morts où ils sont car La porte doit être soigneusement refermée… les morts chez les morts… les vivants chez les vivants !!!


 

..¸ ¸.☆.。.:*・°☆.。.:*・°☆.。.:*・°☆. ¸ ¸..
☆ Véronique ☽O☾ Parole de Sorcière ☆

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à partager.
Vous pouvez commenter, liker, épingler, questionner …
et pensez à vous abonner pour ne rien perdre des publications suivantes

One thought on “Rituel de Samhain : La levée du voile

  1. Excellent article !
    Pour ma part, la nuit suivant la pleine lune du 24 fût extrêmement remuante… Une rencontre en rêve avec une disparue cette année et des réponses à des questions la concernant.
    C’est la première année que je ressens les énergies si fortes !
    Je fêterai demain Samhain. Mais pour moi, ce cadeau est vécu comme l’ouverture de ce sabbat.
    Belle célébration à vous 🙂

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s