20-12 – L’Etoile du Nord… et les Autres !

Le mythe de la Nativité, fondateur du christianisme, est fort en symboles qui peu à peu ont empli l’imaginaire des croyants ( et celui des non-croyants.) et l’étoile est devenue le symbole de cette nativité, cette re-naissance.
Alors l’étoile trône fièrement à la cime des sapins de Noël

Certains la nomment étoile du Nord, d’autres étoile Polaire, d’autres encore étoile de Bethléem ou étoile du Berger.
Entre mythe, réalité et religion, essayons d’y voir un peu plus clair 😉

L’ÉTOILE DU NORD appelée aussi L’ETOILE POLAIRE

On peut la retrouver toutes les nuits, toute l’année dans l’hémisphère Nord. (Elle est invisible dans l’hémisphère Sud, car constamment sous l’horizon.)

L’étoile polaire (aussi nommée Polaris) est l’étoile qui marque la position du pôle nord céleste, lequel est une projection dans le ciel du pôle nord terrestre.
Parce qu’elle se situe dans le prolongement de l’axe de rotation de la Terre, elle apparaît immobile pour tous les observateurs terrestres de l’hémisphère nord, au contraire des autres étoiles que nous voyons se déplacer du fait que notre Planète tourne sur elle-même.
Dans l’Histoire, les navigateurs et aussi nombre voyageurs se transmettaient de génération en génération la position de cette étoile dans le ciel pour connaître à la fois la direction du nord et leur position sur le Globe.

Mais contrairement à ce que croit la majorité des gens, l’étoile polaire (étoile du Nord) n’est pas l’étoile la plus brillante du ciel et beaucoup la confonde encore avec l’étoile du Berger (mais j’y reviendrais ensuite…)
Pour l’identifier parmi des centaines d’autres étoiles du même éclat, il vous faudra d’abord rechercher la Petite Ourse (petit chariot)… L’étoile polaire étant la plus brillante, la dernière de la queue du chariot.

L’ÉTOILE DU BERGER

Tout d’abord, savez-vous pourquoi cette “étoile” est ainsi nommée ?
Il fut une époque lointaine, où la plupart des observateurs du ciel considéraient tous les points lumineux comme étant de même nature. Parmi eux et pas des moindres, furent les bergers. Ces derniers, malgré leur peu de connaissance dans le domaine des astres, n’avaient pas été sans remarquer que l’un d’entre eux beaucoup plus lumineux que les autres, apparaissait certains mois, à l’Est, avant le lever du Soleil, et que d’autres mois, ce même point était visible à l’Ouest le soir après le coucher du Soleil. Dernière « étoile » à disparaître le matin et première à apparaître le soir dans le ciel ! Quoi de plus naturel pour ces bergers que d’en faire leur étoile. Elle les guidait et leur servait d’horloge, le matin avant l’aube à l’heure de sortir leurs troupeaux de la bergerie et les accompagnait en rentrant le soir.

Ceci étant dit, l’étoile du Berger n’est pas une étoile mais notre belle planète VENUS 😉
Et c’est sa proximité avec le Soleil qui explique que le matin, elle le précède et le suit de quelques heures après son coucher. Et si elle brille avec une telle intensité, c’est parce que son épaisse atmosphère réfléchit très bien la lumière de notre gigantesque étoile solaire.

 L’ÉTOILE DE BETHLÉEM (ou L’étoile des Rois Mages)

Le père Jean-Noël Dol, supérieur du séminaire à la Castille dans le Var, ne réfute absolument pas ces explications. « Dans l’Évangile, on parle d’une étoile qui s’est levée et qui a guidé les mages venus d’Orient – la Perse actuelle – jusqu’à la grotte de Bethléem où est né Jésus. On ne dit pas que c’est l’étoile du Berger. Cela n’a aucun rapport. C’est l’imaginaire des gens qui a fait cette association. Il est vrai que les bergers sont arrivés les premiers à la grotte. Mais c’est tout. Les rois mages ont été guidés par l’étoile de Bethléem. » 

Or celle-ci est selon les astronomes, soit une pure légende, soit une comète (en l’occurrence la Comète de Halley qui “frôle” la Terre tous les 76 ans) , soit une supernova, soit une conjonction planétaire rare entre Jupiter et Saturne.
Selon Éric Lowen, directeur des cours à l’Université populaire de philosophie de Toulouse, cette étoile de Bethléem est « une invention des Gréco-romains convertis au christianisme. Elle est apparue plusieurs siècles après la mort de Jésus. Il fallait donner au récit de la Nativité une dimension surnaturelle et divine pour justifier le sauveur, le messie. Il n’y a aucune correspondance astronomique. Pourtant dans l’Antiquité, les astrologues scrutaient le ciel. On a des indications de phénomènes particuliers mais pas au moment supposé de la naissance de Jésus. » 

Quoi qu’il en soit, cette étoile de Bethléem n’a rien à voir avec l’étoile du Berger ou l’étoile Polaire, qui elles par contre, seront visibles dans la nuit du 24 décembre et toutes les suivantes 😉


..¸ ¸.☆.。.:*・°☆.。.:*・°☆.。.:*・°☆. ¸ ¸..
☆ Véronique ☽O☾ Parole de Sorcière ☆

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à partager.
Vous pouvez commenter, liker, épingler, questionner …
et pensez à vous abonner pour ne rien perdre des publications suivantes

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s